Patrimoine

L’ancienne ville d’Iberville

Manoir Christie 01 mlAlors que les localités de la rive gauche voient le jour et se font expansives, la rive droite inscrit les premiers jalons de son histoire. L’établissement des premiers colons s’échelonne ainsi sur la première partie du XVIIIe siècle. Ce n’est qu’à partir de 1764, date à laquelle Clément de Sabrevois, sieur de Bleury, vend sa concession aux sieurs Gabriel Christie et Moses Hazen, que le territoire quasi vierge connaîtra un développement naissant.

Pour désigner la nouvelle agglomération, on utilise déjà les noms de Bleury ou encore Mille-Roches, ce dernier toponyme faisant référence aux cailloux que le lit de la rivière laisse entrevoir en eaux basses. Devenu officiellement Christieville en 1847, le village prend forme en bordure de Trinity Church, la seule église anglicane d’Iberville fondée en 1841 par le fils de Gabriel Christie. Quelques années plus tard, soit en 1859, le nom Christieville disparaît pour être remplacé par Iberville en mémoire du célèbre Pierre Le Moyne d’Iberville.

On jette également les bases d’une paroisse catholique sous le patronage de Saint-Athanase en 1823. La municipalité de paroisse reçoit son incorporation en 1845 et prend le nom de Saint-Athanase-de-Bleury. Elle s’étend sur un vaste territoire propice à l’agriculture et contient, en son centre, une enclave formée par le village de Christieville.

Logo_SHHR

Pour en savoir plus

logo-MHR-rgb