Patrimoine

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu d’hier à aujourd’hui

Fort Saint-Jean 1L’ancienne municipalité de Saint-Jean-sur-Richelieu doit son nom au fort Saint-Jean érigé en 1666-1667 par les soldats du régiment de Carignan-Salières. Cette place fortifiée joue alors un rôle important dans l’histoire du pays et principalement lors de la guerre de l’Indépendance américaine dont les artisans cherchent à se soustraire à la tutelle britannique et, du même souffle, à s’approprier la Nouvelle-France.

C’est au cours du XIXe siècle que la petite localité issue de l’activité militaire, nommée parfois «Town of Dorchester», connaîtra une phase de croissance économique sans précédent ainsi que l’épanouissement de ses plus beaux fleurons. En 1828, la paroisse Saint-Jean-l’Évangéliste voit le jour à l’aube d’une expansion nouvelle pour cette municipalité rayonnante. On inaugure en 1836 le premier chemin de fer canadien qui relie à l’époque Saint-Jean à La Prairie. Puis, en 1843, l’ouverture du canal de Chambly permet enfin de contourner les rapides du Richelieu jusqu’alors infranchissables.

La suite des événements confirmera les vocations commerciale et industrielle ainsi que le statut de capitale régionale de cette laborieuse municipalité. Grâce à l’accroissement des activités portuaires et ferroviaires, Saint-Jean devient alors la principale porte de commerce entre les États-Unis et le Canada.

Du village érigé en 1848, elle est proclamée Municipalité de Ville en 1856. Vouée à un développement incontournable, elle embrasse la deuxième moitié du siècle en saluant l’établissement d’institutions qui formeront la trame de la municipalité d’aujourd’hui. En dépit des changements historiques qui ont nourri sa destinée, Saint-Jean-sur-Richelieu demeurera fidèle aux événements qui l’ont vue naître puisqu’elle connaîtra une présence militaire continue jusqu’aux jours récents de son existence.

Vieux-Saint-Jean 01 rbC’est en 2001, suite à la fusion des anciennes villes de Saint-Jean-sur-Richelieu, Iberville, Saint-Luc, la municipalité de L’Acadie et la paroisse de Saint-Athanase que la nouvelle ville de Saint-Jean-sur-Richelieu voit le jour. Depuis, on inclut sur le territoire du Vieux-Saint-Jean les vieilles trames urbaines des anciennes villes de Saint-Jean-sur-Richelieu et d’Iberville.

 

Logo_SHHR

Pour en savoir plus

logo-MHR-rgb